Quatre jeunes voileux dans le vent

Mathis, Solenn, Cyril et Samuel sont en prépa au concours de la Marine marchande à Kersa. Ce week-end, c’est sur un voilier qu’ils prendront la mer, pour l’Hydro’s cup, régate organisée par l’École nationale supérieure maritime (ENSM), à Saint-Malo.

Ces quatre-là ont du dynamisme à revendre. « On est soudés, on a tous la même passion et on veut tous faire la même chose : intégrer l’an prochain l’École nationale supérieure maritime (ENSM) de Marseille ». Cette année, avant le concours, c’est la prépa filière A de la Marine marchande, à Kersa-Lassale. Une formation polyvalente pour la machine et pour le pont pour devenir, à terme, officiers sur différents navires : porte-conteneurs, pétroliers, gaziers... Soudés, certes, mais tout récemment puisqu’ils se sont rencontrés en septembre, venant de divers horizons : Mathis Terret, de Quimper, Samuel Salmon, de Saint-Brieuc, Cyril Fortin, de Nouméa (Nouvelle-Calédonie), Solenn Gognau étant la Paimpolaise de l’étape. « Mais on a tout de suite eu envie de participer à une régate. On visait le plus gros rassemblement de voileux en Europe, mais ça durait une semaine et demie. Impossible avec nos cours ». Ce sera donc l’Hydro’s cup, deux jours de régates sur des Muscadets de 6,48 m, avec plusieurs manches techniques et côtières.

Des sponsors et de l’expérience

Pour financer le projet, il a fallu se retrousser les manches et trouver des sponsors : « On a collecté 1.160€ auprès des commerçants de Paimpol, qui ont vraiment joué le jeu, certains avec simplement 10€. Un hypermarché est notre plus gros sponsor qui nous fournit aussi en nourriture ». De quoi faire fabriquer des vestes siglées, payer les inscriptions à l’épreuve, les frais d’essence pour le déplacement, le logement, les licences que tout le monde n’avait pas. À bord, il n’y aura pas de lézard : chacun a une belle expérience de la voile : Mathis, en loisirs depuis sept ans sur Hobie Cat Tiger, avec quelques cours au club nautique de Loguivy ; Samuel, en loisirs aussi sur catamaran Hobie 16 en club (surtout connu comme champion de planche à voile au niveau départemental) ; Solenn, voileuse depuis l’enfance avec des régates en habitable en loisirs, et monitrice de voile à Port-Blanc et à Loguivy ; enfin Cyril qui affiche douze ans de voile, inscrit sportif de haut niveau, avec une participation au championnat du monde de match race en juin dernier (4e avec son équipage, 2e sur Elliott 6 m et 7e Français au ranking international match race). Excusez du peu. Seul petit détail : ils n’ont jamais navigué ensemble. « On s’adapte facilement, on sait comment ça marche, un bateau, rassure Cyril ». « On s’entraînera dans la voiture en y allant », plaisante Solenn. Et puis à Saint-Malo, des amis et le directeur seront là pour les encourager. Si ces jeunes gens - tous 18 ans - y vont évidemment pour la gagne, ce n’est pas forcément l’objectif essentiel. « Ça reste une régate bon enfant et on y va aussi pour être repérés par l’ENSM, pour rencontrer des gens du milieu, avouent-ils. Pour partager aussi des expériences avec d’autres élèves officiers : « Les membres de l’équipage du Havre sont en 5e année, ils font ce qu’on veut faire ». « C’est une bonne expérience et aussi un gros plus pour l’entretien oral que l’on doit passer à l’occasion du concours ». Les marins de Kersa ne perdent pas le Nord, on ne peut que leur souhaiter bon vent.

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/paimpol/lycee-kersa-quatre-jeunes-voileux-dans-le-vent-09-03-2017-11427416.php#