L’éducateur lasallien : comme un frère aîné

Pour Jean Baptiste de La Salle, l’éducation est avant tout une présence et une relation aux enfants et aux jeunes. C’est une œuvre d’amour : " Faites en sorte d’avoir de la bonté et de l’affection pour les enfants que vous instruisez". Dans ses écrits pédagogiques ou spirituels, il décrit les attitudes éducatives fondamentales qu’il recommande aux enseignants :

1. L’éducateur lasallien porte attention à tous ses élèves, et particulièrement à ceux qui sont le plus en difficulté : " N’en avez vous point négligé quelques uns, qui étaient même les plus ignorants, peut être aussi les plus pauvres ?"

2. L’éducateur lasallien s’efforce de bien connaître ses élèves et leurs besoins : " Ce doit être une des principales attentions de ceux qui sont employés à l’instruction des autres de savoir les connaître".

3. L’éducateur lasallien cherche à vivre la cohérence entre ce qu’il dit et ce qu’il fait. " Il est de conséquence que vos actions instruisent encore plus que vos paroles".

4. L’éducateur lasallien se met à la portée de ces élèves. " Que toutes les paroles qu’ils leur diront soient claires et faciles à comprendre".

5. L’éducateur lasallien se comporte comme un guide vigilant à l’égard de ses élèves : " Vous devez beaucoup veiller sur eux pour leur procurer la pratique du bien".

6. L’éducateur lasallien recherche un équilibre entre douceur et fermeté dans sa relation aux élèves. " Qu’on soit ferme pour obtenir la fin et doux dans la manière d’y parvenir, sans permettre cependant que les enfants aspirent à l’impunité et qu’ils fassent tout ce qu’ils veulent".

7. L’éducateur lasallien veut révéler Jésus Christ. "Comme vous êtes les ambassadeurs et les ministres de Jésus Christ dans l’emploi que vous exercez, vous devez le faire comme représentant Jésus Christ même."

Jean Baptiste de La Salle résume toutes ces attitudes en demandant à ses maîtres de se comporter à l’égard de leurs élèves comme des frères aînés.