Kersa. Les lycéens à l’école du "polar’

Chaque lundi pendant 7 semaines, les élèves de 1ère Bac Pro Commerce du lycée Kersa LaSalle à Ploubazlanec, ont rendez vous avec Bruno Ségalotti, auteur de polars, pour apprendre à écrire leur propre nouvelle.

En la matière, Bruno Ségalotti n’a rien d’un novice. En effet, l’auteur briochin publie ces jours - ci son onzième roman aux Editions Astoure :Vents Contraires.
C’est la deuxième année qu’il intervient au lycée Kersa La Salle auprès des élèves de Brigitte Lawovi, professeure de français.
"La première année, explique Bruno Ségalotti, nous avions laissé aux élèves la liberté de choisir le thème de leur nouvelle, ce qui avait entraîné des difficultés. Cette année, nous avons décidé d’aider l’histoire en fournissant aux élèves un cadre de départ." Le cadre et le personnage principal, Antoine, qui finance ses études de droit en livrant des pizzas.
Dans la vie de tous les jours, il a une copine, Cindy, et des parents qui n’aiment pas son choix de carrière (il veut devenir policier). Grâce à un de ses voisins (un vrai policier lui), le héros av se trouver mêlé à une véritable enquête...
Laquelle ? C’est aux lycéens de l’écrire. "Pour les élèves, note Brigitte Lawovi, c’est un exercice intéressant car ils se confrontent à une écriture dans la longueur."
A l’issue de la session, les nouvelles seront collectées dans un recueil et jugées par un jury composé de professeurs et d’élèves, avant l’heure de vérité, celle des remises de prix...

La Presse d’Armor - Mercredi 16 mars 2016.