Kersa LaSalle. Trois questions au Proviseur.

A l’occasion de la seconde journée portes - ouvertes organisée au lycée Kersa LaSalle samedi 26 mars, le proviseur Etienne AUBIN a répondu à quelques questions sur les nouveautés et l’évolution de l’établissement.

1. Quelles sont les perspectives pour l’enseignement professionnel ?

Je déplore qu’en France, on favorise à outrance l’enseignement général. Tous les jours nous constatons que les employeurs ont besoin de techniciens qualifiés. Ici les élèves sont souvent sollicités avant même leurs examens et beaucoup ne connaissent pas le chômage en trouvant du travail dès leur arrivée sur le marché. Il faut absolument continuer à changer les mentalités concernant ces métiers. Le lycée compte actuellement environ 250 élèves et je pense que l’on devrait, grâce à une équipe performante et compétente, augmenter nos effectifs d’environ 10 % à la rentrée prochaine.

2. Quels ont été les principaux changements pour votre première année à la tête de l’établissement ?

Dans un premier temps nous avons effectué un gros travail sur la communication avec la création d’une nouvelle charte graphique qui s’inspire des couleurs de l’étoile de La Salle et l’amélioration de la signalétique. D’autre part plusieurs bâtiments ont reçu un coup de jeune avec peinture et ravalement. Je crois profondément que les murs reflètent une idéologie et qu’ils impactent l’image que les élèves se font d’eux mêmes. Ils se sentent mieux considérés s’ils sont accueillis dans des beaux bâtiments.

Enfin nous avons adapté la politique tarifaire en fonction des revenus des familles. Jean Baptiste de la Salle, le père de l’Institut des Ecoles Chrétiennes, dont dépend Kersa, fut au 17e siècle, l’inventeur des écoles gratuites. Selon ces préceptes, j’ai donc le devoir de permettre à tous l’accès à un enseignement de qualité.

3. Quels sont les prochains grands rendez - vous à Kersa ?

Dimanche 27 mars, une cinquantaine d’élèves partent en classe de neige en Maurienne. L’un des objectifs, outre la pratique du ski, est d’apprendre à gérer sa consommation de tabac dans le cadre d’un travail entamé au sein de l’établissement notamment avec l’aide d’un addictologue.

La prochaine journées portes ouvertes aura lieu le samedi 28 mai de 9 heures à 12 heures 30. A cette occasion, pour célébrer les 25 ans de partenariat avec la Marine Nationale, il y aura même des hélicoptères...

La Presse d’Armor - Mercredi 30 mars 2016.