Jean-Paul Poirier, nouveau directeur

Un nouveau directeur prend les commandes du lycée Kersa-La Salle de Ploubazlanec. Il s’agit de Jean-Paul Poirier qui arrive de Tinténiac (35).

Mercredi 31 août, un nouveau directeur a accueilli les enseignants et le personnel du lycée Kersa-La Salle de Ploubalanec. Jean-Paul Poirier arrive de Tinténiac (35) pour succéder à Étienne Aubin parti à Saumur (49) après une année sur le poste.
Étienne Aubin avait reçu comme mission de relancer les effectifs de l’établissement.
Une « inversion de la courbe » qui a fonctionné puisque, pour la première fois depuis plusieurs années, le nombre d’élèves (253 pour cette rentrée) est en hausse. Jean-Paul Poirier, son successeur, aura pour tâche de confirmer cette tendance.

“Je ne débarque pas en terre inconnue”

Après 11 ans en entreprise, ce Rennais de 53 ans, père de deux enfants, s’est orienté vers l’enseignement en devenant professeur de lycée professionnel, spécialisé dans les filières bois. Il exerce quelques années au lycée Saint-Étienne de Cesson-Sévigné (35) avant de devenir professeur de SEGPA (Section d’enseignement général professionnel adapté) à Redon puis à Tinténiac.
Il devient aussi directeur de SEGPA et, les deux dernières années, adjoint du directeur du Collège Saint-Jo de Tinténiac.
Proche du réseau lassalien et des Frères des Écoles Chrétiennes, il est nommé à Kersa pour cette rentrée.
Plusieurs facteurs ont été importants dans mon choix. D’abord, l’intérêt que je porte aux formations proposées à Kersa et notamment les CAP et les permis hauturiers, dont je suis moi-même titulaire. Je ne débarque pas en terre inconnue. Je suis un marin et ma belle famille habite Hillion.

« La sécurité est l’affaire de tous »

Au chapitre des projets, l’essentiel sera de
continuer ce qu’a initié Étienne Aubin. On a besoin aujourd’hui d’apprendre à nos jeunes à vivre ensemble, à devenir des adultes droits dans leurs bottes.
Évidemment, pour cette rentrée, il est question de sécurité :
Il nous est demandé, de renforcer notre vigilance, de contrôler les accès. Mais, ainsi que je le rappellerai aux élèves, aux enseignants et au personnel, la sécurité est l’affaire de tous.
Le Lycée Kersa-La Salle compte donc 253 élèves pour 31 enseignants qui forment une équipe éducative stable.
Il compte 13 classes : 2 en CAP Maintenance Bâtiments Collectivités, 3 classes de chacune des 3 filières de Bac professionnel (ASSP, Commerce et Électrotechnique), ainsi qu’une classe de Prépa post-bac préparant le concours d’entrée à l’École de la Marine Marchande dans les filières A (passerelles) et B (machines). *
Au sein de la filière électrotechnique certains élèves demandent un suivi de la Marine Nationale pour cette formation à l’issue de laquelle ils signeront un engagement.

La Presse d’Armor - 31 août 2016